EMPIRE DE RUSSIE Ensemble de chevalier, d'une... - Lot 99 - Libert Damien

Lot 99
Aller au lot
Estimation :
80000 - 100000 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 300 000EUR
EMPIRE DE RUSSIE Ensemble de chevalier, d'une... - Lot 99 - Libert Damien
EMPIRE DE RUSSIE Ensemble de chevalier, d'une très belle fabrication russe du début du XIXème siècle, comprenant: 1) le bijou, 47 x 53 mm, en or ciselé et émaillé, les côtés brunis, les aigles impériales, du modèle ancien et en assez fort relief, en or ciselé, parties amaties et parties brunies, ciselées au revers, et portant dans leurs serres une couronne de laurier et des foudres, le centre d'avers, entouré d'un cercle finement ciselé, représentant le Saint, peint au naturel, en habit bleu et manteau rouge sur son cheval blanc devant la cathédrale de Novgorod, le centre du revers les initiales latines "SA" surmontées de la couronne impériale et de ses pandelia. Marque cyrillique "A.P." (? la seconde initiale incomplète) sur la bélière, sans anneau de suspension ni écharpe. Travail probablement exécuté par le bijoutier Emmanuel Georg von Pannach à Saint-Pétersbourg au début du XIXème siècle. 2) La plaque, 87 x 87 mm,en broderies de paillettes, lames et cannetilles d'argent, le centre, à plusieurs niveaux, en broderies de cannetilles d'argent, la légende, sur fond de fils de soie rouges, brodée de cannetilles dorées, lauriers de la base en fils de soie verts et dorés, le monogramme central en cannetilles dorées sur fond de fils d'argent. Au dos fin papier de protection bleu ciel portant, d'une écriture ancienne à l'encre noire, "St Alexandre". Ensemble d'autant plus rare qu'outre son ancienneté, il se trouve dans un exceptionnel état de conservation, le bijou à l'état du neuf et la plaque, pratiquement sans aucune oxydation, ne présentant que d'infimes défauts SUP Le duc de Richelieu, probable récipiendaire de cet ensemble, et par ailleurs chevalier de Saint-André mais surtout du Saint-Esprit, n'a pas dû souvent porter cette distinction, d'où son état de conservation exceptionnel. Rappelons, pour mémoire, que les premiers bijoux d'Alexandre Nevsky, ornés de pâte de verre furent remplacés, par un décret de 1816, par des modèles émaillés, du modèle ancien, couvrant al
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue